Parcourir
Matériels agricoles d'occasion Enchères Location
Services
Fiches Constructeurs
Autres langues
Mon espace
Constructeurs Matériels Agricole

Le CLAAS AXION 960 CEMOS récompensé

ECI - le 31/12/2020 10:41 - Par
Constructeurs Matériels Agricole

Le contexte sanitaire actuel lié à la Covid-19 n'a pas empêché le jury de désigner les grands vainqueurs des prix "Tracteur de l'année 2021". Dans la catégorie "développement durable", c'est le modèle CLAAS AXION 960 CEMOS qui a été récompensé devant dix-sept autres prétendants, à l'occasion d'une cérémonie entièrement numérique.

Le CLAAS AXION 960 CEMOS récompensé

L'importance du système CEMOS

Le tracteur Claas Stage V doit en grande partie son titre au dispositif CEMOS. Celui-ci a été conçu pour offrir une efficacité constante et maximale avec une forte volonté de développement durable. CEMOS va ainsi réduire les consommations de carburant (jusqu'à 17 % en moins par rapport aux tracteurs équivalents non équipés) et diminuer la production de dioxyde de carbone. Il présente également une action favorable pour empêcher un compactage excessif des sols.

CEMOS est de plus compatible avec de nombreuses autres technologies. Il s'accorde parfaitement avec la solution de gestion de la pression des pneumatiques CTIC et avec les fonctions d'assistance et d'aide à la conduite. Le dispositif a par ailleurs obtenu, voici quelques semaines, la certification "DLG approved".

Compatible avec de nombreux modèles

Le système CEMOS n'est pas uniquement fourni avec la série CLASS AXION 900. Il est en effet possible de l'installer aussi sur des gammes plus légères et récentes (développées après 2017) comme AXION 800 et ARION 500/600 par exemple. L'intégration peut se faire soit directement en usine soit chez le concessionnaire.

Le constructeur met également à disposition des futurs acquéreurs des outils permettant d'évaluer les gains potentiels qui deviendront réalisables grâce à CEMOS. Il est par exemple possible d'accéder sur le site internet d'AXION à un calculateur mettant en valeur les économies de CO2.

 

Commentaires